Quand Fillon s’éloigne de Bour­gi

L'Obs - - Le Téléphone Rouge - CA­RO­LINE MI­CHEL

Les po­li­ciers en ont donc la preuve : la per­sonne qui a o ert pour 13 000 eu­ros de cos­tumes à Fran­çois Fillon chez le cé­lèbre tailleur Ar­nys s’ap­pelle Ro­bert Bour­gi. In­con­nu du grand pu­blic, cet avo­cat d’ori­gine li­ba­naise est une fi­gure de la Fran­ça­frique qui a re­con­nu en 2011 avoir por­té des va­lises de billets pour le compte de Jacques Chi­rac et de Do­mi­nique de Ville­pin. Proche de Nicolas Sar­ko­zy, Ro­bert Bour­gi avait mi­sé dès 2012 sur Fran­çois Fillon. L’an­née sui­vante, l’hé­ri­tier de Jacques Foc­cart ou­vrait son in­fluent car­net d’adresses à son nou­vel ami pour lui or­ga­ni­ser un voyage au Sé­né­gal et en Côte d’Ivoire. Après la vic­toire de Fran­çois Fillon à la pri­maire de la droite, les re­la­tions entre les deux hommes s’étaient ra­fraî­chies, sous l’in­fluence de la puis­sante pa­tronne de l’agence Image 7, Anne Méaux, et de Ber­nard De­bré. En dé­cembre der­nier, quand Fran­çois Fillon s’est en­vo­lé pour le Ma­li et le Ni­ger, il n’avait pas pris soin de pré­ve­nir son bien­fai­teur ves­ti­men­taire, Ro­bert Bour­gi. Cette in­gra­ti­tude ne lui a pas por­té chance…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.