RIMBAUD PAR PIERRE BRU­NEL

L'Obs - - Lire - JACQUES DRILLON

Le Bord de l’Eau, 120 p., 11 eu­ros.

Sous-ti­trée « le Ba­teau ivre d’Ar­thur Rimbaud, un texte, une voix », cette étude sty­lis­tique va vous faire regretter les bancs de la Sor­bonne, où Pierre Bru­nel en­sei­gna. Ni une « ex­pli­ca­tion de texte » ni un « com­men­taire com­po­sé », ce cours (car c’en est un) va constam­ment du gé­né­ral au par­ti­cu­lier, et re­tour. L’exé­gèse (car c’en est une) est truf­fée de com­pa­rai­sons, avec Dierx, Cha­teau­briand, Hu­go, d’al­lu­sions, d’in­for­ma­tions, de dates, de rap­pro­che­ments. Cette brillante « glose » (pour­quoi n’en se­rait-ce pas une ?) vise à faire son­ner la voix ju­vé­nile de Rimbaud (pho­to, en 1871) dans l’ivresse de son poème. Ma­gis­tral, c’est le cas de le dire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.