LA BELLE ET LA BÊTE PAR BILL CON­DON

L'Obs - - Critiques - NICOLAS SCHALLER

Conte mu­si­cal amé­ri­cain, avec Em­ma Wat­son, Luke Evans, Ke­vin Kline (2h10).

Dans la ca­té­go­rie « on prend les mêmes et on re­com­mence », cette se­maine, « la Belle et la Bête ». Les ef­fets spé­ciaux nu­mé­riques of­frant des pos­si­bi­li­tés vi­suelles qui étaient au­pa­ra­vant l’apa­nage du des­sin ani­mé, le stu­dio Dis­ney s’est lan­cé dans une sé­rie de re­makes en live de ses clas­siques de l’ani­ma­tion. Après « le Livre de la jungle » et « Cen­drillon », ce­lui-ci, conte fan­tas­tique en chan­sons, est une réus­site qui doit beau­coup à l’épa­tante par­ti­tion d’Alan Men­ken et à une ga­le­rie en­jouée de seconds rôles – men­tion spé­ciale à Luke Evans et Josh Gad dans les rôles du fat Gas­ton et de son va­let ho­mo sur les bords (dans un Dis­ney, oui). C’est kitsch, fée­rique, char­mant. Et, preuve que l’es­prit du conte n’est pas loin, la bête se ré­vèle plus sé­dui­sante que le prince à l’al­lure de maître na­geur est-al­le­mand.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.