FIXA­TION DES LOYERS : TROIS CAS DE FI­GURE EN FRANCE

L'Obs - - L'obs -

De­puis le 1er fé­vrier 2017, Lille, Hel­lemmes et Lomme ont re­joint Pa­ris dans la liste des villes concer­nées par le dis­po­si­tif d’en­ca­dre­ment des loyers. Dès 2018, ce­la de­vrait être au tour de l’en­semble des 412 com­munes de l’ag­glo­mé­ra­tion pa­ri­sienne de connaître le même sort, avant Gre­noble. En de­hors de ces ter­ri­toires, la France se par­tage entre deux ré­gle­men­ta­tions : celle des zones libres, où le pro­prié­taire peut fixer li­bre­ment le mon­tant de son loyer, et celle des zones ten­dues, qui touchent au­jourd’hui 28 ag­glo­mé­ra­tions. Là, les loyers à la re­lo­ca­tion (de moins de 18 mois) sont en­ca­drés et ne peuvent pas dé­pas­ser le mon­tant du der­nier loyer ac­quit­té (à l’in­dexa­tion du loyer près).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.