Le cas Ray

L'Obs - - Critiques - FA­BRICE PLISKIN

Le 21 avril, l’in­es­ti­mable Ray Da­vies, chan­teur-fon­da­teur des Kinks et chro­ni­queur de la vie quo­ti­dienne bri­tan­nique, se­ra de re­tour avec « Ame­ri­ca­na », son pre­mier disque so­lo de­puis « Wor­king Man’s Ca­fé » (2007). Le disque s’ins­pire en par­tie de son au­to­bio­gra­phie, « Ame­ri­ca­na. Les Kinks, la route, le riff par­fait » (Cas­tor Mu­sic), où il ra­conte comment, en 2004, à La Nou­velle-Or­léans, il a re­çu une balle dans la jambe en pour­sui­vant deux agres­seurs qui en vou­laient à son por­te­feuille. Dans le pre­mier ex­trait de cet al­bum en­re­gis­tré à Londres avec le groupe amé­ri­cain The Jay­hawks, l’ar­tiste ma­li­cieux rend hom­mage au « confort » de la so­cié­té de consom­ma­tion et aux groupes éco­no­miques qui sa­tis­font tous nos be­soins. Mais il se de­mande aus­si où donc est pas­sée la poé­sie (« Poe­try »). Ce nou­veau disque, très pop, n’en manque pas.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.