LES AIGLES DE ROME TOME 5, PAR EN­RI­CO MA­RI­NI

L'Obs - - Critiques - WIAZ

Dar­gaud, 64 p., 13,99 eu­ros.

Mar­cus et Ar­mi­nius étaient comme des frères, l’un pa­tri­cien ro­main, l’autre fils du prince Sig­mar. Main­te­nant, dans les ma­rais de Ger­ma­nie, ils sont face à face pour le com­bat fi­nal. Une tue­rie mons­trueuse s’en­gage, qui ver­ra l’ex­ter­mi­na­tion des lé­gions de Varus. En­ri­co Ma­ri­ni, scé­na­riste et des­si­na­teur de la sé­rie, nous plonge dans la ba­taille. C’est beau et d’une vio­lence in­ouïe. Ce cin­quième vo­lume des « Aigles de Rome », at­ten­du de­puis trois ans, est un chef-d’oeuvre de la bande des­si­née his­to­rique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.