DAR­DENNE PAR DAR­DENNE PAR MICHEL CI­MENT

L'Obs - - Critiques - N. S.

La Muette, 128 p., 14 eu­ros.

Ils ont in­ven­té une ma­nière, dans la li­gnée de Bres­son et de Pia­lat, qui est de­ve­nue un style co­pié par beau­coup d’autres. Luc et Jean-Pierre Dar­denne sont sans nul doute les ci­néastes qui ont exer­cé le plus d’in­fluence sur le ci­né­ma d’au­teur des quinze der­nières an­nées. Or il ne suf­fit pas de fil­mer un jeune Si­syphe de la classe ou­vrière, ca­mé­ra à l’épaule et en plan-sé­quence, pour faire comme eux. Afin de mieux com­prendre le par­cours, l’ap­proche es­thé­tique et l’éthique po­li­tique des réa­li­sa­teurs bi-pal­més de « Ro­set­ta » et de « l’En­fant », on vous conseille ce re­cueil d’en­tre­tiens avec le cri­tique Michel Ci­ment, dont la plu­part sont ti­rés de l’émis­sion « Pro­jec­tion pri­vée », mal­heu­reu­se­ment dis­pa­rue des ondes de France-Culture. Pour ré­su­mer le ci­né­ma des deux frères, Ci­ment cite Gram­sci par­lant du pes­si­misme de la rai­son et de l’op­ti­misme de la vo­lon­té. Le dia­logue est pas­sion­nant, la lec­ture, par­fois dif­fi­cile : il au­rait été ins­pi­ré d’adap­ter un tant soit peu ces échanges oraux à la forme écrite plu­tôt que de les re­trans­crire in ex­ten­so.

Jean-Pierre et Luc Dar­denne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.