LA ROBE BLEUE PAR IGOR MINAEV

L'Obs - - CRITIQUES - N. S.

Drame fran­co-ukrai­nien, avec Ke­vin Boise, Ga­brielle La­zure, Bo­ris Nev­zo­rov (1h24).

Igor Minaev a le sens du re­cy­clage. Pour ex­hu­mer trois courts-mé­trages de jeu­nesse (dont une adap­ta­tion de « la Mouette » et « l’Ho­ri­zon ar­gen­té », qui lui va­lut une in­ter­dic­tion d’exer­cer en Union so­vié­tique), le réa­li­sa­teur ukrai­nien, ins­tal­lé en France de­puis trente ans et au­teur, en 1994, de « l’Inon­da­tion », avec Isa­belle Hup­pert, a ima­gi­né l’his­toire d’un jeune homme trou­vant de vieilles bo­bines de films dans l’ap­par­te­ment pa­ri­sien de sa mère (Ga­brielle La­zure), morte pré­ma­tu­ré­ment et sans rai­son ap­pa­rente. Une dé­cou­verte qui lève le voile sur le pas­sé d’ac­trice de la dé­funte et sur sa re­la­tion pas­sion­nelle avec un ci­néaste russe. Minaev a en­sei­gné à la Fé­mis. Il signe, à 63 ans, un exer­cice d’étu­diant ar­ti­sa­nal et dé­pas­sé au­tour de courts-mé­trages qui ont vieilli. On a connu l’âme russe plus folle et ins­pi­rée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.