La check-list de l’été

Blondes, blanches ou noires, frui­tées, flo­rales ou épi­cées... Ces bières viennent du monde en­tier et sont dé­li­cieuses !

L'Obs - - SPÉCIAL APÉRITIFS -

LA MARISE Blonde pale-ale, France-Bel­gique, 3,50 € (33 cl)

Som­me­lier et res­tau­ra­teur, Charles Com­pa­gnon s’est as­so­cié à Dirk Naudts, maître bras­seur de la bras­se­rie belge De Proef, pour créer La Marise. Conçue avec un seul malt (Ma­ris Ot­ter), cette bière est gour­mande (arômes de fruits jaunes et d’agrumes), ex­trê­me­ment ra­fraî­chis­sante et d’une lon­gueur in­croyable, ren­for­cée par une belle amer­tume. Sans conteste, la bière de l’été ! En vente chez les ca­vistes (www.la­ma­rise.com).

AMA MO­RA Im­pe­rial stout / por­ter, Ita­lie, 6,40 € (35,5 cl)

Dans le style « à boire et à man­ger », cette bière puis­sante et com­pacte est réa­li­sée avec du ca­fé Pas­cuc­ci et du sucre du Ma­la­wi. Ré­sul­tat ? Des arômes sur­pre­nants d’ex­pres­so et de noi­sette, et une bouche élé­gante et struc­tu­rée. A dé­cou­vrir au cours d’un re­pas. En vente au Re­paire de Bac­chus.

D2 ROUTE DES CH­TEAUX Am­brée, France, 3,30 € (33 cl)

Ela­bo­rée à Bages, vil­lage joux­tant le cé­lèbre Châ­teau Lynch-Bages, grand cru clas­sé du Mé­doc, cette bière est is­sue d’orge culti­vée lo­ca­le­ment. A née en bar­riques de chêne ayant conte­nu les grands crus voi­sins, elle se dé­voile au pa­lais aus­si riche que lé­gère, et d’une grande com­plexi­té. En ex­clu­si­vi­té au Re­paire de Bac­chus.

CAESAR AUGUSTUS La­ger et In­dia pale-ale (IPA), Ecosse, 2,50 € (50 cl)

A la fois la­ger par sa lé­gè­re­té et sa fraî­cheur et IPA par son amer­tume, cette bière se fait gour­mande avec de jo­lies sa­veurs pâ­tis­sières et ci­tron­nées d’une belle pré­ci­sion. En vente sur www.whis­ky.fr

DRYGATE BEARFACE LA­GER Blonde, Ecosse, 3 € (50 cl)

Ins­pi­rée par le style amé­ri­cain pour son amer­tume, cette ale, lé­gère et moel­leuse, est ex­trê­me­ment ra­fraî­chis­sante avec ses sa­veurs de ci­tron frais qui re­vi­gorent le pa­lais. En vente sur www.whis­ky.fr

BEL­LE­ROSE, BRAS­SE­RIE DES SOURCES Blonde, France, 2,90 € (33 cl)

Cette ale de fer­men­ta­tion haute uti­lise trois hou­blons di érents et a bé­né­fi­cié d’un hou­blon­nage « à cru » pour li­bé­rer toutes les sa­veurs frui­tées. Elle se dé­voile cé­réa­lière et épi­cée au nez quand la bouche se fait ronde, avec une pointe d’agrumes et une so­lide amer­tume. Le tout dans un bel équi­libre. En vente chez Mo­no­prix.

BROOKLYN LA­GER Blonde, Etats-Unis, 9,98 €(4 x 35,5 cl)

Is­sue d’une re­cette da­tant d’avant la pro­hi­bi­tion aux Etats-Unis, cette bière de la cé­lèbre Brooklyn Bre­we­ry, mi­cro­bras­se­rie sise dans le quar­tier de William­sburg à Brooklyn et mo­dèle du genre pour de nom­breux bras­seurs en herbe, a d’abord sé­duit les New-Yor­kais et connaît un vrai suc­cès au­jourd’hui en France. Do­mi­née par des arômes flo­raux, elle est sa­vou­reuse et ra­fraî­chis­sante, avec une très belle amer­tume en fin de bouche. En vente chez Mo­no­prix.

BENEDIKTINER Blanche, Al­le­magne, 3 € (50 cl)

On ne doit pas ou­blier que notre voi­sin outre-Rhin a gar­dé nombre de mi­cro­bras­se­ries sur l’en­semble de son ter­ri­toire, no­tam­ment en Ba­vière d’où pro­vient cette bière blanche. Lé­gè­re­ment trouble, elle ex­hale des notes frui­tées (ba­nane, poire) et épi­cées (clou de gi­rofle) ty­piques des bières de blé al­le­mandes. R. L. En vente chez Ni­co­las.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.