Rouart en po­li­tique

LE PSYCHODRAME FRAN­ÇAIS 2007-2017, PAR JEAN-MA­RIE ROUART, RO­BERT LAFFONT, 352 P., 21 EU­ROS.

L'Obs - - LIRE - JACQUES NERSON

Bien que son ha­bit d’aca­dé­mi­cien soit ra­ma­gé de feuilles d’oli­vier, sym­bole de paix, Jean-Ma­rie Rouart se montre, à 74 ans, plus com­ba­tif que ja­mais. Di­plo­mate et pru­dent comme M. de Nor­pois, il ne hausse ja­mais le ton mais use de sa plume pour épin­gler cruel­le­ment les hommes po­li­tiques. Quelle que soit leur ap­par­te­nance. Sans plus d’in­dul­gence pour Ni­co­las Sar­ko­zy que pour Fran­çois Hol­lande, il dis­sèque leurs pa­roles et leurs actes avec la même sa­ga­ci­té et la même po­li­tesse im­pas­sible. En tout cas, on ne peut contes­ter son ins­tinct pro­phé­tique : ce re­cueil, com­po­sé de chro­niques pa­rues dans « Pa­ris Match » et im­pri­mé bien avant le dé­voi­le­ment de « l’af­faire Pe­ne­lope » et l’élec­tion pré­si­den­tielle, s’achève sur un por­trait d’Emmanuel Ma­cron, se­lon lui plus por­teur d’es­pé­rance que Fran­çois Fillon : « Son pla­to­nisme, son art de pres­ti­di­gi­ta­teur, la ma­gie de son verbe en­jô­leur, son sou­rire de gen­til car­nas­sier, ses dents de loup qui res­semblent à des dents de lait en font un can­di­dat re­dou­table. » On sent l’en­to­mo­lo­giste tout ex­ci­té d’avoir at­tra­pé un in­secte d’une es­pèce in­con­nue de lui et im­pa­tient de l’exa­mi­ner tout à loi­sir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.