Ex­pé­di­tion en terre ado

RE­BELLES, UN PEU, PAR CLAIRE CASTILLON, L’OLI­VIER, 208 P., 17 EU­ROS.

L'Obs - - LIRE - VÉ­RO­NIQUE CASSARIN-GRAND

Cer­tains adultes confron­tés à l’at­ti­tude in­com­pré­hen­sible de leur pro­gé­ni­ture l’ap­pellent « l’âge bête ». C’est cette pé­riode de la vie où l’on mour­rait de n’être pas « po­pu­laire », de n’avoir pas en­core « cou­ché » ou de ne pas avoir le der­nier mo­dèle d’iPhone, où l’on joue les af­fran­chis tout en sa­chant le fi­let de sé­cu­ri­té des pa­rents à por­tée de main, même si ce sont « des cons » ou qu’on en a honte, que Claire Castillon ex­plore en vingt-neuf nou­velles (la der­nière est ter­ri­fiante) qui réveillent en cha­cun de nous des sou­ve­nirs pas tou­jours ra­dieux. Si l’au­teur en­toure d’une sol­li­ci­tude plu­tôt in­ha­bi­tuelle ces ado­les­cents écar­te­lés entre l’image qu’ils vou­draient don­ner d’eux-mêmes et celle que le monde leur ren­voie, elle tire de son car­quois quelques flèches au cu­rare à des­ti­na­tion de leurs gé­ni­teurs. Des égoïstes qui préfèrent par­tir seuls en va­cances (« Ve­nise avec un en­fant, c’est dif­fé­rent »), des bo­bos hu­mi­liants (« On ne va pas te lais­ser de­ve­nir dé­ce­vante »), des ar­tistes qui veulent coûte que coûte trans­mettre leur pas­sion (« On l’im­prègne. On lui donne notre élan, notre rage. On la sculpte, en de­dans ») ou en­core un père écer­ve­lé qui en­voie par er­reur à sa fille des tex­tos des­ti­nés à sa maîtresse. Com­ment ne pas se re­bel­ler contre de tels mo­dèles ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.