UNE TACHE D’ENCRE PAR OLI­VIER SCHEFER

L'Obs - - LIRE - DA­VID CAVIGLIOLI CLAIRE JULLIARD

Ar­léa, 120 p., 17 eu­ros.

Que faire des pe­tites choses qu’on ne se ré­sout pas à je­ter, ces ré­si­dus es­sen­tiels d’une vie ? Alors qu’il vide l’ap­par­te­ment de sa mère qui vient de mou­rir, le nar­ra­teur re­trouve un en­crier chi­nois. Son pas­sé re­sur­git, un sou­ve­nir en­tê­tant, comme une fra­grance in­vi­sible. Celle d’une tache d’encre « in­dé­li­cate, in­dé­cente » qui avait gâ­ché une fête d’an­ni­ver­saire. Sym­bole des re­trou­vailles ra­tées, cette tache se ré­pand, des­sine des pay­sages, fait re­mon­ter une en­fance bles­sée, mar­quée par des sé­pa­ra­tions et une re­la­tion com­plexe à un frère ca­det. Bref et ful­gu­rant, ce texte cé­lèbre la puis­sance in­con­trô­lable de l’émo­tion et de l’écri­ture.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.