L’amour froid

A SERIOUS GAME, PAR PERNILLA AUGUST. DRAME SUÉ­DOIS, AVEC KARIN FRANZ KÖRLOF, SVERRIR GUDNASON (1H55).

L'Obs - - CRITIQUES - F. F.

Oui, c’est beau à re­gar­der. Oui, c’est une love sto­ry dé­but de siècle, avec cos­tumes, dé­cors et ac­ces­soires mil­li­mé­trés. Oui, ça fait pen­ser à Mau­pas­sant. Mais que c’est em­pe­sé! Ti­ré d’un ro­man cé­lèbre en Suède, mais in­con­nu chez nous, de Hjal­mar Sö­der­berg (pu­blié en 1912), le film ra­conte les amours illi­cites d’un jour­na­liste et d’une ar­tiste peintre, qui se re­trouvent après s’être ma­riés cha­cun de son cô­té. Les scènes d’amour sont aus­si éro­tiques qu’un wok re­froi­di, la pas­sion est mol­las­sonne, le temps passe, et la réa­li­sa­trice, Pernilla August, qui a ja­dis joué dans « Fanny et Alexandre », de Berg­man, ne met ja­mais la moindre étin­celle. Les cha­peaux sont jo­lis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.