RIO CORGO PAR SÉRGIO DA COS­TA ET MAYA KOSA

L'Obs - - CRITIQUES - X. L.

Do­cu­men­taire por­tu­gais (1h35).

Fil­mé de dos dans un pay­sage mon­ta­gnard et bru­meux, un vieil homme, som­bre­ro sur la tête, des­cend une route en égre­nant des noms. Il faut dé­pas­ser l’aus­té­ri­té de ce pro­logue et se lais­ser al­ler avec un plai­sir ex­po­nen­tiel dans cet on-foot road mo­vie qui suit les traces d’un cow-boy so­li­taire convo­quant les fan­tômes de ses vies an­té­rieures. Mys­ti­cisme païen et poé­sie mi­né­rale ponc­tuent ce do­cu­men­taire, où sont évo­qués les spectres de la lit­té­ra­ture d’Amé­rique la­tine, de Ga­briel García Már­quez à Juan Rul­fo.

Le « cow-boy so­li­taire » de « Rio Corgo ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.