Port­fo­lio

Dans les cou­lisses de France-In­fo

L'Obs - - SOMMAIRE - Par ALEXANDRE LE DROLLEC Pho­to­gra­phies par JU­LIEN DANIEL MYOP pour “l’Obs”

Un jingle sui­vi d’un si­lence. Long et in­ter­mi­nable. Ce 1er juin 1987, à 7 heures pré­cises, Ro­land Faure, PDG de Ra­dio-France de­puis un an à peine, laisse un blanc mé­mo­rable de qua­rante-deux se­condes avant d’in­tro­duire le tout pre­mier flash de l’his­toire de France-In­fo. D’em­blée, cette nou­velle an­tenne du ser­vice pu­blic, dé­vo­lue à l’in­fo et rien qu’à l’in­fo – qui émet alors dans huit villes seule­ment de l’Hexa­gone – étonne et désar­çonne. Un jour­nal toutes les de­mi-heures, des rap­pels de titres à 15 et 45 de chaque heure, des su­jets ul­tra-courts et un ha­billage mu­si­cal ré­pé­ti­tif : son cre­do est no­va­teur et au­da­cieux. A la fin des an­nées 1980, au­cune autre ra­dio en Eu­rope ne pro­pose un tel for­mat.

La concur­rence ne sait trop quoi pen­ser de cet ov­ni. Les mau­vaises langues lui donnent un an, pas plus. « Si cette ra­dio est une bonne idée, son im­pact est for­cé­ment li­mi­té et ne dé­pas­se­ra pas les 2%à 3% », avance JeanPierre El­kab­bach, alors aux com­mandes d’Eu­rope 1.

Fa­bri­quée à toute al­lure en pleine co­ha­bi­ta­tion Mit­ter­rand-Chi­rac, et alors que la droite gou­verne de­puis un an, France-In­fo est aus­si, et sur­tout, l’oeuvre de Jé­rôme Bel­lay, le tout pre­mier pa­tron de la sta­tion. Créa­tif, ru­gueux et conser­va­teur, Bel­lay est « la » fi­gure tu­té­laire de la sta­tion. France-In­fo, il l’a ima­gi­née de A à Z. Le re­cru­te­ment des re­por­ters et des ani­ma­teurs ? C’est lui. Le prin­cipe même de ces flashs et de ces jour­naux à ré­pé­ti­tion ? C’est en­core lui.

Trente ans plus tard, France-In­fo est tou­jours là. La pion­nière de l’in­for­ma­tion en conti­nu a sur­vé­cu – et plu­tôt bien – aux ré­vo­lu­tions suc­ces­sives (ar­ri­vée de la presse gra­tuite, ex­plo­sion du web, concur­rence de BFMTV et consorts). Après une baisse de ré­gime au dé­but des an­nées 2010, la sta­tion a su ha­bi­le­ment re­ve­nir dans le match et se re­faire une san­té. Sous la hou­lette de Laurent Gui­mier, son di­rec­teur de mai 2014 à mai 2017 qui vient tout juste d’être pro­mu nu­mé­ro 2 de Ra­dio-France, la sta­tion a re­trou­vé son rang de qua­trième gé­né­ra­liste de France. Pas­sant en jan­vier der­nier de­vant RMC et Eu­rope 1. Le temps d’une jour­née, « l’Obs » s’est in­vi­té dans les cou­lisses de la ra­dio.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.