L’abs­ten­tion re­cord à 51,29%

L'Obs - - LE TÉLÉPHONE ROUGE -

« Nous di­sons à tous ceux qui se sont abs­te­nus, qui ont fait un choix dif­fé­rent, que notre pays at­tend des pou­voirs équi­li­brés et non concen­trés dans un seul et même par­ti. » FRAN­ÇOIS BA­ROIN, chef de file des can­di­dats Les Ré­pu­bli­cains aux lé­gis­la­tives

« L’im­men­si­té de l’abs­ten­tion montre qu’il n’y a pas de ma­jo­ri­té pour dé­truire le Code du Tra­vail, ré­duire les li­ber­tés pu­bliques, ni pour l’ir­res­pon­sa­bi­li­té éco­lo­gique, ni pour ca­jo­ler les riches. » JEAN LUC MÉ­LEN­CHON, pré­sident de La France in­sou­mise

« Ce taux d’abs­ten­tion ca­tas­tro­phique doit po­ser la ques­tion du mode de scru­tin qui écarte des mil­lions de nos com­pa­triotes des urnes d’abord, et d’une re­pré­sen­ta­tion digne de ce nom. » MA­RINE LE PEN, pré­si­dente du Front na­tio­nal

« En Marche ! n’est pas res­pon­sable de l’abs­ten­tion. Mais il faut faire re­ve­nir les gens à la po­li­tique et re­nouer le lien de confiance qui ma­ni­fes­te­ment s’est dis­ten­du de­puis vingt-cinq ans. » BEN­JA­MIN GRIVEAUX, porte-pa­role de La Ré­pu­blique en marche

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.