PI­NEL : SÉ­LEC­TION RI­GOU­REUSE OBLI­GA­TOIRE

L'Obs - - SPÉCIAL PLACEMENTS - F. P.

Comme tout pro­duit fis­cal, le Pi­nel a les ef­fets per­vers de son at­trac­ti­vi­té. Cer­taines ré­si­dences sont pro­po­sées à un prix sur­éva­lué, à peine com­pen­sé par l’avan­tage fis­cal. Dans ce cas, seul le pro­mo­teur y gagne ! Pa­rade : fuir les im­meubles dé­diés à 100% aux in­ves­tis­seurs, et com­pa­rer les prix avec ceux pra­ti­qués dans d’autres lo­ge­ments neufs alen­tour. Autre consé­quence : la construc­tion dans des zones au mar­ché lo­ca­tif peu sou­te­nu. Mieux vaut in­ves­tir dans un sec­teur bien co­té. Al­ler se rendre compte soi-même du dy­na­misme lo­ca­tif du quar­tier est une né­ces­si­té, no­tam­ment pour vé­ri­fier la proxi­mi­té de ser­vices (tran­sports en com­mun, écoles, com­merces…). En­fin, at­ten­tion aux si­mu­la­tions fi­nan­cières : elles pèchent sou­vent par ex­cès d’op­ti­misme, en in­di­quant une re­va­lo­ri­sa­tion du lo­ge­ment de 1% par an et en pre­nant sys­té­ma­ti­que­ment comme base le loyer pla­fond du dis­po­si­tif… alors que le loyer de mar­ché est par­fois plus bas.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.