TOUT CE QUI BRILLE N’EST PAS D’OR

L'Obs - - SPÉCIAL PLACEMENTS - V. C.

Dia­mant d’in­ves­tis­se­ment, bois exo­tiques, mé­taux pré­cieux, terres rares, timbres, ma­nus­crits… Ces in­ves­tis­se­ments pré­sen­tés comme al­ter­na­tifs « sont à consi­dé­rer avec pru­dence car, si cer­taines pro­po­si­tions sont hon­nêtes, beau­coup de mau­vaises pra­tiques ont été consta­tées : risques de pertes mi­no­rés, […] ga­ran­tie en ca­pi­tal en réa­li­té in­exis­tante, […] va­lo­ri­sa­tion ir­réa­liste », dé­nonce l’Au­to­ri­té des Mar­chés fi­nan­ciers (AMF). Se­lon un rap­port de la com­mis­sion des Fi­nances du Sé­nat, « 40 % des Fran­çais ayant réa­li­sé des pla­ce­ments de ce type dé­clarent avoir été vic­times d’une ar­naque ». De­puis le 17 mai der­nier, la pro­tec­tion des épar­gnants se ren­force. Toute so­cié­té com­mer­cia­li­sant ces pro­duits doit ob­te­nir un agré­ment préa­lable de l’AMF qui, jus­qu’à pré­sent, ne les contrô­lait qu’a pos­te­rio­ri.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.