POMME Z PAR GINEVRA BOMPIANI, TRA­DUIT DE L’ITA­LIEN PAR JEAN-PAUL MANGANARO

L'Obs - - LIRE - VÉ­RO­NIQUE CASSARIN-GRAND

Lia­na Le­vi, 128 p., 14 eu­ros.

C’est un dî­ner chez Gilles De­leuze où ils avaient échan­gé des consi­dé­ra­tions sur la li­ber­té qu’elle évoque avec le plus d’émo­tion. Il y a aus­si l’im­pres­sion­nante Elsa Mo­rante, bour­rée d’am­phé­ta­mines pour pou­voir conti­nuer à écrire. Et d’autres étoiles de la vie in­tel­lec­tuelle, té­moins d’une époque ré­vo­lue. Ginevra Bompiani, fille du grand édi­teur trans­al­pin et fon­da­trice de la mai­son d’édi­tion Not­te­tem­po, fait re­vivre avec la dé­li­ca­tesse et la pu­deur qui la ca­rac­té­risent les ren­contres qui ont mar­qué sa vie. Pour com­bler le vide lais­sé par la dis­pa­ri­tion de ceux qu’elle se re­proche de ne pas avoir su ai­mer à temps.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.