Tom Cruise, ser­vice mi­ni­mum

LA MOMIE, PAR ALEX KURTZ­MAN. FILM D’HOR­REUR AMÉ­RI­CAIN, AVEC TOM CRUISE, SO­FIA BOU­TEL­LA, RUS­SELL CROWE (1H51).

L'Obs - - CRITIQUES - XAVIER LEHERPEUR

Pri­vée de son ac­ces­sion au trône, une pha­raonne s’unit aux forces des té­nèbres pour as­sou­vir sa ven­geance. Plu­sieurs siècles plus tard, elle tente de se ré­in­car­ner en fu­sion­nant son âme ma­lé­fique et le corps mus­clé d’un aven­tu­rier sans scru­pule (Tom Cruise, pho­to). La pro­mo­tion de cette énième re­su­cée de « la Momie » s’est faite sur l’ul­tra­réa­lisme de sa réa­li­sa­tion, avec l’at­ter­ris­sage ca­tas­trophe d’un avion en condi­tions presque réelles. Dom­mage que le scé­na­riste n’ait pas eu cette exi­gence. Son script est un flo­ri­lège de pa­resse, de fa­ci­li­tés, d’in­co­hé­rences et de rac­cour­cis, que la sé­rie B au­to­rise, mais pas à ce de­gré de bê­tise. En point d’orgue, la ren­contre des hé­ros avec le Dr Je­kyll (Rus­sell Crowe, en roue libre), res­ca­pé de l’époque vic­to­rienne, de­ve­nu chas­seur du mal ab­so­lu. L’inep­tie est à son comble, et la mise en scène, à la serpe. Le pauvre Tom Cruise as­sure à peine le ser­vice mi­ni­mum. Une suite est dé­jà pré­vue. C’est la seule chose qui fasse vrai­ment peur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.