ÉCRANS FRAN­ÇAIS DE L’ENTRE-DEUX-GUERRES PAR JEAN-JACQUES MEUSY

L'Obs - - CRITIQUES - F. F.

As­so­cia­tion fran­çaise de Re­cherche sur l’His­toire du Ci­né­ma, vol. 1 : 355 p., 35 eu­ros ; vol. 2 : 259 p., 30 eu­ros.

C’étaient les ca­thé­drales de l’avant-guerre : les salles de ci­né­ma, en France, étaient sou­vent des oeuvres d’art. Or­nés comme des ba­zars orien­taux ou ha­billés comme des pa­que­bots, les ci­né­mas étaient des lieux où le peuple ve­nait com­mu­nier avec fer­veur. 1920-1940 : c’est aus­si le mo­ment où la ci­né­phi­lie naît, où les pré­cur­seurs comme Léon Gau­mont ou Charles Pa­thé s’ef­facent de­vant des groupes ca­pi­ta­listes, où le par­lant vient tout bou­le­ver­ser et où l’image s’in­si­nue dans la vie quo­ti­dienne. C’est ce tsu­na­mi cultu­rel que ra­conte JeanJacques Meusy, ex-di­rec­teur de re­cherche au CNRS, dans ces deux vo­lumes, « l’Apo­gée du muet » et « les An­nées so­nores et par­lantes ». Une pas­sion­nante ba­lade dans les ci­né­mas d’au­tre­fois, dont il reste le Rex, à Pa­ris.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.