RA­PHAËLLE GIOR­DA­NO, L’AN­TI-MA­CHISTE

LE JOUR OÙ LES LIONS MAN­GE­RONT DE LA SA­LADE VERTE, Ey­rolles, 318 p., 16 eu­ros.

L'Obs - - Le livres de lete - D. J.

Avec plus de 600 000 exem­plaires ven­dus dans une ving­taine de pays, Ra­phaëlle Gior­da­no, 43 ans, est l’in­con­nue dont tout le monde parle. Au­teur d’ou­vrages de dé­ve­lop­pe­ment per­son­nel, elle pu­blie son se­cond ro­man, au titre dé­li­cieu­se­ment veg­gie : « le Jour où les lions man­ge­ront de la sa­lade verte ». L’his­toire de Ro­mane, une jeune femme ex­cé­dée par les ma­ni­fes­ta­tions les plus hor­ri­pi­lantes de la do­mi­na­tion mas­cu­line. Pour ai­der ces mes­sieurs à perdre leur ar­ro­gance, Ro­mane leur pro­pose de su­bir un la­vage de crâne et d’ha­bi­tudes pour les ai­der à re­nouer avec l’hu­ma­ni­té qui som­meille en eux. C’est en­le­vé, par­fois drôle, bour­ré de cli­chés, mais quelle im­por­tance ? On est plus près de « Connasse » (Ca­mille Cot­tin) que de la com­tesse de Sé­gur. Par ailleurs, Ra­phaëlle Gior­da­no est ar­tiste peintre, et elle anime une agence spé­cia­li­sée dans l’évé­ne­men­tiel et le coa­ching créa­tif. Bref, le beurre et l’ar­gent du beurre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.