ÉTRAN­GER

LES MÉ­MOIRES D’UN CHAT PAR HIRO ARIKAWA, TRA­DUIT DU JA­PO­NAIS PAR JEAN-LOUIS DE LA COU­RONNE

L'Obs - - Critiques - VÉ­RO­NIQUE CASSARIN-GRAND

Actes Sud, 336 p., 22 eu­ros.

Le nar­ra­teur, Na­na (7, en ja­po­nais) est un chat de gout­tière to­kyoïte re­cueilli par Sa­to­ru après avoir été heur­té par une voi­ture. Cinq ans plus tard, son maître est contraint de s’en sé­pa­rer. Com­mence alors un road-trip à la ren­contre des amis de Sa­to­ru qui pour­raient l’adop­ter. L’oc­ca­sion pour Na­na de com­men­ter les étranges pra­tiques hu­maines tout en re­cons­ti­tuant le pas­sé de son maître, et pour le lec­teur de dé­cou­vrir cer­taines par­ti­cu­la­ri­tés de la so­cié­té ja­po­naise. Cette émou­vante his­toire d’ami­tié et de fi­dé­li­té en rap­pelle une autre, celle de Tif­fauges et de son maître, l’écri­vain Yves Na­varre. Les « dingues de chats » vont ado­rer.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.