Du grand East­wood

IM­PI­TOYABLE, PAR CLINT EAST­WOOD. WES­TERN AMÉ­RI­CAIN, AVEC CLINT EAST­WOOD, GENE HACKMAN, MOR­GAN FREEMAN, RI­CHARD HAR­RIS (2H11, 1992).

L'Obs - - Critiques -

Quatre oscars, mé­ri­tés. C’est sans doute l’un des meilleurs wes­terns du genre : l’his­toire de ces trois pis­to­le­ros en route vers la ville de Big Whis­key, dé­ci­dés à ven­ger la bles­sure d’une femme de pe­tite ver­tu, est simple, mais ex­cep­tion­nelle. Car, d’un scé­na­rio somme toute ba­nal (qui traî­nait dans les pla­cards de­puis 1976), East­wood tire une tra­gé­die com­plexe, avec des per­son­nages écar­te­lés entre le dé­sir de ré­demp­tion, la né­ces­si­té de la vio­lence et la culpa­bi­li­té d’un pas­sé obs­cur. Dans un pays bat­tu par le vent, la tra­gé­die se noue en images sombres, et l’émo­tion, sou­vent re­te­nue, af­fleure par touches sèches. Le cas­ting, évi­dem­ment, est ma­gni­fique, avec une men­tion spé­ciale à Gene Hackman, sa­lo­pard in­ou­bliable. Le film est dé­dié à Don Sie­gel et à Ser­gio Leone, les deux ci­néastes qui ont mar­qué East­wood.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.