Ka­ty Pé­ris­sable

WIT­NESS, PAR KA­TY PER­RY (CAPITOL/UNI­VER­SAL)

L'Obs - - Ecouter - F. P.

« Bon ap­pé­tit, ba­by », chante Ka­ty Per­ry sur son single as­sai­son­né de mots fran­çais et de mé­ta­phores gas­tro­no­miques. La chan­teuse amé­ri­caine, qui a ven­du quelque 100 mil­lions d’al­bums dans le monde, s’y com­pare tour à tour à un « bu et », à un « res­tau­rant cinq étoiles Mi­che­lin », à une tranche de boeuf de Ko­bé. Elle pré­cise qu’elle est « ou­verte 24 heures sur 24 », avant d’in­vi­ter son des­ti­na­taire à « man­ger avec les mains ». Au-de­là de ses pa­roles plus can­ni­bales que féministes, « Bon ap­pé­tit » s’im­pose comme un so­lide tube de l’été, avec sa boucle de cla­vier élec­tro, ob­sé­dante et mi­ni­ma­liste, qui semble sor­tir des an­nées 1990. Sur­sa­tu­ré de co­mes­tibles, le clip, hi­deux et vé­gé­tal, res­semble à la der­nière pub pour le ket­chup Heinz. Quant au reste de l’al­bum, c’est plu­tôt le me­nu cré­tois. Avec ses den­rées in­si­pides ou ava­riées, il est, au mieux, à mou­rir de faim, au pire, un ap­pel à la ma­noeuvre de Heim­lich. Ka­ty Pé­ris­sable ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.