Des nec­tars sur les planches

“Et ce n’est qu’à bien boire que l’on peut être heu­reux” , dit le Bour­geois gen­til­homme de Mo­lière. Que nous ré­vèle le théâtre au su­jet du vin ?

L'Obs - - Vins D'ete - Par RACHELLE LE­MOINE

“AN­TI­GONE” de So­phocle au Fes­ti­val d’Avi­gnon Côtes-du-vi­va­rais, Do­maine Gal­le­ty 2015

Un chef-d’oeuvre de l’An­ti­qui­té, qui reste in­sur­pas­sable sur le conflit tra­gique entre pou­voir et ré­volte, entre loi hu­maine et loi di­vine. Pour An­ti­gone, per­son­nage in­car­nant la ré­volte, on boit un rouge in­tense et pro­fond, aux arômes de fruits noirs bien mûrs, mais qui reste frais, voire élan­cé, dans un équi­libre par­fait. 18 € au do­maine, www.gal­le­ty.fr

“BILLIE HOLIDAY SUN­NY SIDE” de Naï­si­won El Aniou An­jou, Do­maine Vin­cen­deau, Le Ra­gue­net 2015

La vie d’une des plus belles voix du monde re­pré­sen­tée sur scène comme une eau-forte, entre ombre et lu­mière, suc­cès et tra­gé­dies, qui nous rap­pelle qu’être une ar­tiste noire dans l’Amé­rique sé­gré­ga­tion­niste n’était pas une si­né­cure. Plu­tôt que les deux bou­teilles de gin qu’elle bu­vait au gou­lot pen­dant les séances d’en­re­gis­tre­ment, on opte pour un vin blanc vif et tran­chant, presque aus­tère, dans une in­ter­pré­ta­tion très mi­né­rale du che­nin sur un ter­roir de schiste et de quartz. 18 € chez La­vi­nia.

“CY­RA­NO DE BER­GE­RAC” d’Ed­mond Ros­tand Côtes-de-pro­vence, Do­maine Longue Tu­bi, ro­sé 2016

Ce n’est pas du cô­té de Ber­ge­rac que l’on va cher­cher à se désal­té­rer de­vant ce suc­cès théâ­tral, ja­mais dé­men­ti de­puis sa pre­mière re­pré­sen­ta­tion en dé­cembre 1897, mais plu­tôt vers le ber­ceau mé­ri­dio­nal de l’au­teur, Ed­mond Ros­tand, né à Mar­seille. Un ro­sé, donc, éla­bo­ré en bio sur un ter­roir d’al­ti­tude qui lui offre fraî­cheur et gour­man­dise, et un fruit écla­tant en bouche. 12,50 € au do­maine, lon­gue­tu­bi.fr

“LE MÉ­DE­CIN MAL­GRÉ LUI” de Mo­lière Côte-roan­naise, Do­maine des Po­thiers, gra­nit rose 2016

S’il est un per­son­nage qui in­carne l’amour du vin dans les pièces de Mo­lière, voire l’ivro­gne­rie, c’est bien Sga­na­relle. Et, plus gé­né­ra­le­ment, les va­lets, chez qui le res­sort co­mique de l’ivresse est uti­li­sé afin de les dis­cri­mi­ner so­cia­le­ment. Pour les ac­com­pa­gner, un ga­may saint-ro­main vi­ni­fié en ro­sé qui dé­voile un frui­té sa­vou­reux en bouche aux sen­teurs d’agrumes et de pêche, et une fi­nale ci­tron­née très vi­vi­fiante. 7,90 € au do­maine, do­mai­ne­des­po­thiers.com

“RIGOLETTO” de Ver­di aux Cho­ré­gies d’Orange Pro­sec­co friz­zante, Do­maine La Con­tesse, Mi­nos

Un clas­sique de Ver­di ins­pi­ré d’une oeuvre de Vic­tor Hu­go, «Le roi s’amuse», qui, sous des airs mu­si­caux par­fois lé­gers et en­traî­nants, peint une vé­ri­table tra­gé­die sur fond de ma­lé­dic­tion. Pour al­lé­ger le pro­pos, un vin d’Ita­lie aux bulles fines et au de­gré d’al­cool li­mi­té (10,5%). Ses beaux arômes frui­tés et flo­raux lui ap­portent beau­coup d’élé­gance. 9,90 € à la Cave des Contre­ban­diers, la­ca­ve­des­con­tre­ban­diers.fr

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.