Les cons­truc­tifs se re­trouvent à l’opé­ra

L'Obs - - Le Téléphone Rouge - CA­ROLE BARJON

Q ui au­rait ima­gi­né la co­mé­dienne Ju­lie Gayet et la vio­lo­niste Anne Gra­voin (Mme Valls) ap­plau­dies à la fois par Bru­no Le Maire, mi­nistre de l’Eco­no­mie d’Em­ma­nuel Ma­cron, ex-mi­nistre de l’Agri­cul­ture de Ni­co­las Sar­ko­zy, et par Ma­nuel Valls, ex-Pre­mier mi­nistre de Fran­çois Hol­lande, tous deux as­sis au pre­mier rang? Le mi­racle s’est opé­ré sa­me­di der­nier au châ­teau du Champ-de-Ba­taille, à quelques ki­lo­mètres de Lou­viers, dans l’Eure, à l’in­vi­ta­tion de Sé­bas­tien Le­cor­nu, pré­sident du con­seil dé­par­te­men­tal… et nou­veau se­cré­taire d’Etat à la Tran­si­tion éco­lo­gique. Ce der­nier avait convié quelques amis à as­sis­ter à une re­pré­sen­ta­tion du spec­tacle « l’Opé­ra en plein air » qui in­ter­pré­tait sa­me­di der­nier « les Noces de Fi­ga­ro ». Valls était l’in­vi­té du dé­co­ra­teur Jacques Gar­cia, pro­prié­taire de ce vaste châ­teau du e siècle, tan­dis que Le Maire était pré­sent comme élu de l’Eure. Ega­le­ment convié par son ami Le­cor­nu, Gé­rald Dar­ma­nin. Tout sou­rire, le mi­nistre des Comptes pu­blics était en­core ra­vi d’avoir fait ca­po­ter (mo­men­ta­né­ment?) la ten­ta­tive de cer­tains élus de sa fé­dé­ra­tion LR du Nord, qui vou­laient l’ex­clure pu­re­ment et sim­ple­ment : « Im­pos­sible, c’est moi le pré­sident de la fé­dé­ra­tion ! »… Bref, il ne man­quait qu’Edouard Phi­lippe, et Thier­ry Solère, éga­le­ment in­vi­té mais re­te­nu, pour que le grand or­chestre des « cons­truc­tifs » soit au com­plet.

La mu­sique, dit-on, adou­cit les moeurs. Et par­fois les moeurs po­li­tiques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.