“L’AF­FAIRE DE LA CHA­PELLE”

L'Obs - - Grands Formats - C. D.

Après la pu­bli­ca­tion du « Pa­ri­sien », le 18 mai, des ha­bi­tants et des membres des as­so­cia­tions lo­cales SOS La Cha­pelle et De­main La Cha­pelle crient à la ré­cu­pé­ra­tion po­li­tique. En ef­fet, dès le len­de­main, la can­di­date LR aux lé­gis­la­tives pour la 17e cir­cons­crip­tion et conseillère ré­gio­nale d’Ile-de-France, Ba­bette de Ro­zières, ani­ma­trice d’une émis­sion cu­li­naire sur France Ô, se rend sur les lieux avec la pré­si­dente de ré­gion, Valérie Pé­cresse. La­quelle af­firme alors que la Cha­pelle est « une zone de non­droit ». La maire de Pa­ris, Anne Hi­dal­go, ré­pond que la « pro­blé­ma­tique » est iden­ti­fiée, et an­nonce un plan de lutte contre les dis­cri­mi­na­tions faites aux femmes. Le Bon­dy Blog ré­vèle que c’est le sup­pléant de Ba­bette de Ro­zières lui-même, Pierre Lis­cia, qui au­rait aler­té « le Pa­ri­sien ». Il nous le confirme, tout en re­la­ti­vi­sant son rôle : « SOS La Cha­pelle m’a pré­ve­nu dé­but mai que la si­tua­tion se dé­gra­dait de­puis six mois. J’ai donc envoyé un SMS à la jour­na­liste, car tant que les pro­jec­teurs mé­dia­tiques ne sont pas bra­qués, rien ne se passe. Elle a pri­vi­lé­gié l’angle du har­cè­le­ment, mais elle fait ce qu’elle veut. Je n’ai ja­mais fait au­cun pa­ral­lèle entre in­ci­vi­li­tés et mi­grants. » Con­tac­tée, la jour­na­liste du « Pa­ri­sien » n’a pas sou­hai­té nous ré­pondre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.