THE LAST GIRL. CELLE QUI A TOUS LES DONS PAR COLM MCCARTHY

L'Obs - - Critiques - XAVIER LEHERPEUR

Film d’an­ti­ci­pa­tion hor­ri­fique, avec Gem­ma Ar­ter­ton, Glenn Close, Pad­dy Con­si­dine (1h52).

Un vi­rus trans­for­mant les hu­mains en zom­bies a ra­va­gé l’hu­ma­ni­té. L’ap­pa­ri­tion d’une deuxième gé­né­ra­tion in­fec­tée, par­tiel­le­ment im­mu­ni­sée mais po­ten­tiel­le­ment dan­ge­reuse, est consi­dé­rée comme un es­poir par les rares res­ca­pés. Ve­nu de la té­lé­vi­sion et aguer­ri à une mise en scène im­mé­dia­te­ment ef­fi­cace sans grands moyens, Colm McCarthy re­vi­site le film de genre en lui confé­rant une beau­té froide et cré­pus­cu­laire, ain­si qu’une di­men­sion fé­mi­niste bien­ve­nue. Une dys­to­pie sur l’in­ver­sion iné­luc­table de la chaîne ali­men­taire qui com­bine ha­bi­le­ment iro­nie et ni­hi­lisme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.