LES DER­NIERS JOURS D’UNE VILLE PAR TA­MER EL SAID

L'Obs - - Critiques - N. S.

Drame égyp­tien, avec Kha­lid Ab­dal­la, Ha­nan Yous­sef, Bas­sem Fayad (1h58).

Est­ce un do­cu­men­taire ou une fic­tion en mode ca­mé­ra­sty­lo? Dif­fi­cile à dire. Tout comme il est dif­fi­cile pour Kha­lid de s’ima­gi­ner un ave­nir dans sa ville, Le Caire, à l’aube de la ré­vo­lu­tion de 2011. Kha­lid est réa­li­sa­teur. Son père est mort, sa mère, à l’hô­pi­tal, et sa pa­trie, à l’ago­nie. Sur tout ce­la, il tourne un do­cu­men­taire. Pen­dant que les in­for­ma­tions pro­pa­gan­distes dif­fu­sées à la ra­dio rythment son quo­ti­dien, il va de ren­contres en té­moi­gnages, ba­varde avec des amis libanais et ira­kiens, capte des bribes de vie et de ville. « Il y a quelque chose d’in­sai­sis­sable, dit­il. Les gens dans la rue, les foules, le bruit. J’ignore si c’est quelque chose que j’adore ou que je hais. Tout ce que je sais, c’est que je veux fil­mer. Je ne sais pas com­ment tout ça fi­ni­ra. » Beau film im­pres­sion­niste, quoi­qu’un peu long et vo­la­til, sur l’iden­ti­té des hommes et des pays arabes tou­chés par la guerre et l’in­té­grisme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.