LES SOI­RÉES CHEZ MA­THILDE PAR DO­MI­NIQUE FABRE

L'Obs - - CRITIQUES - AMAN­DINE SCHMITT

L’Oli­vier, 240 p., 18,50 eu­ros.

Plus ha­bi­tué aux rades de la porte de Cli­gnan­court, un étu­diant désoeu­vré se re­trouve in­vi­té à une soi­rée dans une ban­lieue cos­sue. Lui qui vi­vote de pe­tits bou­lots peu pal­pi­tants est ra­pi­de­ment fas­ci­né par la clique qui s’y ras­semble, d’un fol exo­tisme pour lui. « La vie des autres, comment ne pas s’y lais­ser en­fer­mer, par mo­ments ? » Entre la gare Saint-La­zare et les col­lines de Sèvres, le temps semble se dé­li­ter. Chez Ma­thilde, on boit, on contemple, on peut même se lais­ser sé­duire par la voi­sine. Un ro­man em­preint de mé­lan­co­lie sur le fait de ne pas trou­ver sa place.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.