Le Drian dé­mine dans le Golfe

L'Obs - - LE TÉLÉPHONE ROUGE -

Emmanuel Ma­cron n’a pas at­ten­du trop long­temps pour uti­li­ser l’en­tre­gent de son mi­nistre des A aires étran­gères, Jean-Yves Le Drian, dans les pays du Golfe. Le pa­tron du Quai-d’Or­say, fort res­pec­té par les dy­nas­ties pé­tro­lières, est en­voyé en mis­sion très spé­ciale par le pré­sident, les 15 et 16 juillet, en Ara­bie saou­dite, au Qa­tar, au Ko­weït et dans les Emi­rats, afin de ren­con­trer les chefs d’Etat de ces pays. Ob­jec­tif : ai­der à re­nouer le dia­logue entre tous ces in­ter­lo­cu­teurs, en froid di­plo­ma­tique de­puis quelques se­maines. « Le Men­hir » va jouer les dé­mi­neurs. A cette oc­ca­sion, il rap­pel­le­ra à ses amis du Golfe la po­si­tion de la France sur la né­ces­si­té d’une so­lu­tion po­li­tique au conflit sy­rien, en par­ti­cu­lier sur le rôle de Ba­char al-As­sad dans le dé­noue­ment de la guerre. Pour le mi­nistre, alors que cer­taines chan­cel­le­ries sus­pectent un re­vi­re­ment de la di­plo­ma­tie fran­çaise, le maître de Da­mas n’est pas sou­dain de­ve­nu fré­quen­table aux yeux de Pa­ris, et ne se­ra « ja­mais la so­lu­tion » au drame sy­rien. SERGE RAFFY

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.