LOVE HUN­TERS PAR BEN YOUNG

L'Obs - - CRITIQUES - N. S.

Thril­ler aus­tra­lien, avec Ash­leigh Cum­mings, Em­ma Booth, Ste­phen Cur­ry (1h48).

Une ban­lieue aus­tra­lienne dans les an­nées 1980. Une ado­les­cente est kid­nap­pée et sé­ques­trée par un couple de se­rial killers, adeptes de jeunes filles en fleur. Après George Miller (« Mad Max ») ou, plus ré­cem­ment, Jus­tin Kur­zel (« les Crimes de Snow­town ») et Da­vid Mi­chôd (« Ani­mal King­dom »), en­core un réa­li­sa­teur aus­tra­lien qui se dé­marque grâce à un pre­mier long-mé­trage d’une rare vio­lence sur des psy­cho­pathes bien gra­ti­nés. Ben Young a un ta­lent fou de mise en scène, une ma­nière vir­tuose de faire mon­ter la ten­sion sexuelle et psy­cho­lo­gique. On peut dou­ter, en re­vanche, de la fi­na­li­té de son thril­ler, qui fait lour­de­ment mine de confron­ter les failles af­fec­tives de deux femmes, l’une vic­time, l’autre bour­reau, mais s’at­tache sur­tout à faire du sa­disme de son couple de tueurs li­bi­di­neux le mo­teur d’un sus­pense in­sou­te­nable et vain. Vi­ve­ment le deuxième film.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.