10 choses à sa­voir sur… Emi­lia Clarke

Elle est l’hé­roïne de la sé­rie “Game of Th­rones”, phé­no­mène pla­né­taire qui re­vient pour une sep­tième et avant-der­nière sai­son

L'Obs - - Sommaire - MAR­JO­LAINE JAR­RY

1 EM­BAUCHE En 2010, as­pi­rante ac­trice au chô­mage, elle au­di­tionne pour une « sé­rie de dra­gons », croit-elle sa­voir… Il faut bien payer son abon­ne­ment in­ter­net. On re­cherche une ac­trice blonde et grande pour jouer la conqué­rante Dae­ne­rys, aus­si ap­pe­lée Kha­lee­si, dans ce qu’on n’ap­pelle pas en­core « GoT ». Elle est brune et pe­tite (1,57 mètre). Elle fait un tour sur Google pour se ren­car­der sur les ro­mans de George R. R. Mar­tin et s’im­pré­gner de feu la star du rap Tu­pac Sha­kur, his­toire de dé­ployer sa puis­sance. Fi­na­le­ment, le jour du cas­ting, sur un mal­en­ten­du, elle se lance dans une « danse du pou­let » (le concept reste mal dé­fi­ni par l’in­té­res­sée elle-même). Bref, elle a le rôle. 2 BLONDEUR La longue per­ruque al­bi­nos de Bar­bie New Age qui fait le style de Kha­lee­si offre à son in­ter­prète bru­nette le sta­tut de mé­gas­tar… Que per­sonne ne re­con­naît plus dans la rue ! 3 MESSIE SEXY Lors de la pre­mière sai­son, elle avait tout juste 25 ans. Elle en a bien­tôt 31. « J’ai gran­di avec ce rôle. » Et quel rôle ! Ce très sexy messie au féminin li­bère des peuples de l’es­cla­vage et im­pose sa concep­tion de la dé­mo­cra­tie : un peu rous­seauiste, très mé­ga­lo. Si­non, elle a en­fan­té trois dra­gons, tou­jours prêts à ré­duire en fri­cas­sée les mau­vais es­prits qui ne suc­combent pas au charme ju­pi­té­rien de ma­man. Pour la phi­lo­sophe San­dra Lau­gier, elle in­carne la chef de file d’une sé­rie « qui ré­vèle la puis­sance d’action des femmes ». Pour son confrère Matthieu Potte-Bon­ne­ville, c’est plu­tôt « le mythe très néo­con­ser­va­teur d’une prin­cesse blonde à l’ex­pan­sion­nisme sal­va­teur avec ses dra­gons – avions de chasse ». L’art de la mise en si­tua­tion re­vient au jour­na­liste Mou­loud Achour, fan de la sé­rie : « “Et si­non, tu fais quoi dans la vie ?““Bah, j’ai des dra­gons et une ar­mée d’eu­nuques”. » 4 TY­RAN­NO­SAURES Avant « Game of Th­rones », l’ac­trice bri­tan­nique, née à Londres en oc­tobre 1986, a joué dans le té­lé­film « Trias­sic At­tack ». Le pitch? Trois fos­siles de ty­ran­no­saures res­sus­ci­tés sèment la pa­gaille dans une pe­tite ville… 5 BLOCK­BUS­TERS A l’école de théâtre, elle n’a ja­mais été « la chou­choute ». Au­jourd’hui, « GoT » lui ouvre les portes des block­bus­ters : elle se­ra, en 2018, à l’af­fiche d’un énième spin-off de « Star Wars ». 6 FÉMINISME « Mes pa­rents in­sis­taient sur la né­ces­si­té d’élar­gir son cer­veau plu­tôt que de ré­tré­cir son fes­sier. » Son père était in­gé­nieur du son (il est dé­cé­dé ré­cem­ment d’un can­cer), sa mère a fi­ni vice-pré­si­dente d’une so­cié­té de con­seil après une école de se­cré­ta­riat. Au coeur d’une sé­rie à la fois louée pour son féminisme et taxée de ma­chisme, no­tam­ment pour sa ten­dance à dé­nu­der ses hé­roïnes, elle dit : « Est-ce qu’on me traite dif­fé­rem­ment parce que j’ai une paire de seins ? J’ai mis très long­temps à le pen­ser, mais en réa­li­té, c’est mon quo­ti­dien. » 7 MASOCHISME Elle a re­fu­sé le film ti­ré du best-sel­ler éro­tique « Cin­quante Nuances de Grey ». Elle n’en éprouve au­cun re­gret. 8 “BREAK­FAST AT TIFFANY’S” Elle a fait ses dé­buts sur les planches, en 2013, dans « Break­fast at Tiffany’s ». Elle s’est fait étriller par le « New York Times », dont le jour­na­liste cri­tique a pré­fé­ré sa­luer le cha­risme d’un chat qui fai­sait par­tie de la dis­tri­bu­tion : « Peut-être au­rait-il dû jouer le rôle. » 9 INS­TA­GRAM Son compte Ins­ta­gram est ce­lui d’une bonne co­pine cham­pionne de l’au­to­dé­ri­sion, qui s’af­fiche sans amoureux, mais avec cha­peau de pluie de mé­mé (les joies du tour­nage en Ecosse). En guise de pro­fil, ce man­tra : « Si vous ne réus­sis­sez pas du pre­mier coup, riez jus­qu’à ce que ce soit le cas. » Mais on y trouve aus­si des mes­sages de sou­tien au Par­ti tra­vailliste et aux in­fir­mières an­glaises en grève. 10 PÉ­NIS La fin de « Game of Th­rones » ap­proche. Le scé­na­rio idéal, se­lon elle ? « Je veux voir Dae­ne­rys sur le trône avec ses trois dra­gons. On se fe­ra un bar­be­cue de bi­quets. Et puis, je de­man­de­rai à tous les beaux gar­çons de re­ve­nir, de bais­ser leur pan­ta­lon et je pro­cla­me­rai : “Je suis la reine, main­te­nant ! Je vou­drais des gros plans de tous ces pé­nis, s’il vous plaît”. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.