Por­tel­li n’ex­clut pas une can­di­da­ture à LR

L'Obs - - Le Telephone Rouge - MAËL THIER­RY

E t s’il y avait bien une femme can­di­date à la pré­si­dence de LR face à Laurent Wau­quiez ? Celle à la­quelle tout le monde pen­sait, Va­lé­rie Pé­cresse, a re­non­cé. Mais le nom d’une autre élue d’Ile-de-France, moins connue, est sug­gé­ré par des mi­li­tants : ce­lui de Flo­rence Por­tel­li (pho­to), 39 ans, maire de Ta­ver­ny et vice-pré­si­dente de la ré­gion. An­cienne porte-pa­role de Fran­çois Fillon, la jeune femme est ré­gu­liè­re­ment in­vi­tée sur les pla­teaux té­lé et au­rait l’avan­tage d’in­car­ner le re­nou­vel­le­ment à droite. Sur le site Change.org, une pé­ti­tion ap­pe­lant à sa can­di­da­ture a été lan­cée par une mi­li­tante du 7e ar­ron­dis­se­ment : « Vous en avez marre des lâ­cheurs et des guerres de chefs et sou­hai­tez qu’une per­son­na­li­té au­da­cieuse et pleine d’éner­gie dé­fende nos idées de droite avec convic­tion? » Mais le texte n’a re­cueilli pour l’heure que 460 si­gna­tures. L’in­té­res­sée, fille du sé­na­teur du Val-d’Oise et professeur de droit consti­tu­tion­nel Hugues Por­tel­li, re­con­naît être sol­li­ci­tée sur les ré­seaux so­ciaux. Elle n’ex­clut rien à cette heure : « Comme le dit Al­fred de Mus­set, que j’aime beaucoup, il ne faut ju­rer de rien. » En bureau po­li­tique, l’élue, qui n’a pas sa langue dans sa poche et se re­ven­dique comme une sé­gui­niste at­ta­chée à une droite so­ciale, a ré­cem­ment eu droit à quelques ap­plau­dis­se­ments quand elle a plai­dé avec d’autres pour l’ex­clu­sion des dé­pu­tés « construc­tifs » dont elle dé­nonce « l’in­di­gni­té ». Alors, can­di­date ou pas ? Ré­ponse à la ren­trée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.