Mé­lo nip­pon

NUAGES ÉPARS, PAR MI­KIO NA­RUSE. DRAME JA­PO­NAIS, AVEC YÛZÔ KAYA­MA, YÔKO TSU­KA­SA, MITSUKO KUSABUE (1H48, 1967).

L'Obs - - Critiques - F. F.

Plus mé­lo, y a pas : Yu­mi­ko (Yôko Tsu­ka­sa, pho­to) tombe peu à peu amou­reuse de Shi­ro (Yûzô Kaya­ma, pho­to), l’homme qui a tué son mari dans un ac­ci­dent de la cir­cu­la­tion. C’est le der­nier film de Mi­kio Na­ruse, met­tant ain­si un terme à une car­rière ex­cep­tion­nelle, com­men­cée dans les an­nées 1930 et com­pre­nant une cin­quan­taine de titres. Sou­vent consi­dé­ré comme l’hé­ri­tier d’Ozu (il s’in­té­resse aux mêmes conflits fa­mi­liaux, et in­suffle la même mé­lan­co­lie dans ses ré­cits), Na­ruse était un réa­li­sa­teur froid, ne don­nant ja­mais une ins­truc­tion aux ac­teurs, ne ma­ni­fes­tant ja­mais sa sa­tis­fac­tion ou son mé­con­ten­te­ment. D’où des films va­gue­ment im­pas­sibles, dans les­quels il faut se lais­ser al­ler. A cette condi­tion, c’est su­blime. Si­non, c’est to­ta­le­ment in­sup­por­table.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.