Pâte à punk

THEL­MA ET LOUISE, PAR NO­VA TWINS (BMG).

L'Obs - - Ecouter - FABRICE PLISKIN

Nées deux siècles après le punk, les No­va Twins per­pé­tuent cette ro­teuse tra­di­tion avec une gra­cieuse fu­reur. Ce duo lon­do­nien est com­po­sé de Geor­gia South (basse) et Amy Love (chant, gui­tare). Elles ont vingt ans et des pous­sières. Elles étaient élèves à la Bri­tish Aca­de­my of New Mu­sic, avec le chan­teur Ed Shee­ran. Par­mi leurs hé­ros, la rap­peuse Mis­sy El­liott, Skunk Anan­sie ou MC5. On l’au­ra com­pris, Amy et Geor­gia sont bien trop mi­mi et soi­gneu­se­ment sham­poui­nées pour être on­to­lo­gi­que­ment punk, mu­sique dont elles s’amusent à culti­ver le vo­lume, la dé­sin­vol­ture mé­ta­phy­sique, l’éner­gie conta­gieuse. Les re­voi­là avec « Thel­ma et Louise », un clip hy­per­ac­tif, sur fond d’im­meubles et de murs de bé­ton, où les gui­tares no fu­ture s’unissent aux phra­sés dan­ce­hall. Dans le genre hip-hop punk, ça pulse et ça tangue gen­ti­ment. Elles ne sont que deux, mais elles re­muent comme un gang de filles cou­vert de ba­gouzes. En guise de code ves­ti­men­taire, Amy Love, coif­fée d’un bon­net de ski nor­dique, a op­té pour le mo­tif zèbre, et Geor­gia South, pour le mo­tif léo­pard. Of­fi­ciel­le­ment, les No­va Twins sont cor­na­quées par leurs pa­rents, pro­fes­seurs de mu­sique et mu­si­ciens de jazz. Elles seront en concert le 20 juillet, au Pa­léo Fes­ti­val, en Suisse, et le 16 no­vembre, au Point Ephé­mère, à Pa­ris.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.