CHUCK BER­RY CHUCK

L'Obs - - Ecouter - FRAN­ÇOIS ARMANET

Dec­ca/Uni­ver­sal

L’in­ven­teur du rock’n’roll (ver­sion « May­bel­lene », 1955), mort en mars à 90 ans, bon pied (de ca­nard) bon oeil (de lynx), n’avait pas en­re­gis­tré de nou­vel al­bum de­puis qua­si­ment qua­rante ans (« Rock It », 1979). Le der des ders est dans les bacs! Huit titres faits mai­son (dont deux re­prises), en­re­gis­tré dans sa ville na­tale de SaintLouis (hé oui, Chuck était né au 2250 Goode Street!) avec ses en­fants, un com­bo de fi­dèles mu­si­ciens et quelques in­vi­tés de marque trop heu­reux de tâ­ter de la Gib­son avec le pa­triarche. Le roi du riff et vrai poète ne ré­vo­lu­tionne pas les tables de la Loi (qu’il a gra­vées) mais ça tangue et ça roule. Swing New Or­leans (« Dar­lin’ » en duo avec sa fille), tex-mex bal­tringue (« En­chi­la­das »), swamp blues (« Dutch­man »), un drôle de ca­lyp­so (« Ja­mai­ca Moon ») qui rap­pelle son « Ha­va­na Moon » de 58, et « La­dy B. Goode » pour épa­ter la ga­le­rie. La messe est dite.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.