La pho­to de la se­maine

L'Obs - - Sommaire - PAS­CAL POCHARD-CASABIANCA/AFP

« At­ten­dez, je vous re­prends, il y a un Ca­na­dair qui passe, je ne vous en­tends pas… ». Mar­di à mi­di, Pas­cal Pochard-Casabianca, pho­to­graphe de l’AFP joint par « l'Obs », est de re­tour à Bi­gu­glia (Haute-Corse), « car un gros foyer a re­pris ». Il était ar­ri­vé la veille vers 20h30 après avoir re­çu une alerte. « Des alertes, on en re­çoit pas mal. On ne bouge pas chaque fois, mais là, vers 18h30 lun­di, quand j’ai vu qu’on par­lait de 900 hec­tares en proie aux flammes, j’ai fon­cé. » Quand il ar­rive sur place, « le vent est très fort, la fu­mée très épaisse, le feu des­cend très vite et me­nace vrai­ment les mai­sons ». Le pho­to­graphe se poste à 200 mètres des flammes en­vi­ron, prend soin évi­dem­ment de ne pas « se mettre dans les pattes des pom­piers » pour que ça se passe bien avec eux. « Par­fois, ils sont même pré­ve­nants. Quand ils nous de­mandent de dé­ga­ger, c’est parce qu’ils sont in­quiets pour nous. Et si on a un sou­ci, on peut des­cendre à leur PC prendre de l’oxy­gène. » Pas eu be­soin cette fois-ci. « Bien sûr que c’est ris­qué, ra­conte le pho­to­graphe, mais ce qui est im­pres­sion­nant, c’est cette at­mo­sphère étrange, ce mé­lange de dan­ger et de calme qui règne chez les pom­piers. Le feu n’est qu’à quelques mètres des mai­sons, mais il n’y a au­cune pa­nique chez eux. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.