L’AF­FAIRE DU VIS­TA PA­LACE RE­LAN­CÉE ?

L'Obs - - Le Telephone Rouge - VINCENT MON­NIER Voir aus­si sur Temps­reel.nou­ve­lobs.com

Cha­dia Clot, la femme qui gère les in­té­rêts, en France, de l’an­cien émir du Qa­tar Ha­mad ben Kha­li­fa Al Tha­ni se­ra-t-elle bien­tôt au­di­tion­née dans l’af­faire du Vis­ta Pa­lace, my­thique cinq-étoiles per­ché sur les hau­teurs de Ro­que­brune-Cap-Mar­tin? Le pa­lace, au­jourd’hui en tra­vaux, a été ra­che­té en no­vembre 2014 à la barre du tri­bu­nal de com­merce de Nice pour 30,5 mil­lions d’eu­ros par le Qa­tar. Mais dé­but 2015, l’an­cien pro­prié­taire ita­lien, Bru­no Aro­sio, a dé­po­sé plainte pour « abus de pou­voir par un ad­mi­nis­tra­teur ju­di­ciaire », « cor­rup­tion et tra­fic d’in­fluence, es­cro­que­rie au ju­ge­ment et blan­chi­ment ». De­puis le 12 juillet der­nier et la dé­ci­sion de Re­naud Van Ruym­beke, le ma­gis­trat ins­truc­teur, de mettre fin à ses in­ves­ti­ga­tions sans qu’au­cune mise en exa­men soit pro­non­cée, on pen­sait que l’af­faire se ter­mi­ne­rait par un non-lieu. « C’est un dos­sier qui a fait pschitt », clame Me JeanPierre Gas­taud, qui dé­fend l’ad­mi­nis­tra­teur ju­di­ciaire Pierre-Louis Eza­vin. « On ne va pas en res­ter là », pré­vient Bru­no Aro­sio. Ses avo­cats, Jean-Pierre Ver­si­ni et Fan­ny Co­lin, s’ap­prêtent à pro­duire de nou­velles contre-ex­per­tises sur la va­leur de l’hô­tel et à de­man­der l’au­di­tion de Cha­dia Clot. De quoi re­lan­cer une en­quête sen­sible?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.