Un vam­pire à New York

TRANS­FI­GU­RA­TION, PAR MI­CHAEL O’SHEA. DRAME D’ÉPOU­VANTE AMÉ­RI­CAIN, AVEC ERIC RUF­FIN, CH­LOE LE­VINE, AA­RON MO­TEN (1H37).

L'Obs - - Voir - N. S.

Vous n’ou­blie­rez pas de si­tôt Mi­lo (Eric Ruf­fin, pho­to) et son éternel sac à dos er­rant dans les rues de New York à l’af­fût d’un cou à dé­vo­rer. Ce pe­tit Black sans âge (il dit avoir 14 ans), fan de films de vam­pires, qui vit seul avec son frère dans une ci­té mal­fa­mée de Queens et se lie avec l’ado sui­ci­daire (Ch­loe Le­vine, pho­to) qui vient d’em­mé­na­ger près de chez lui, est-il ou non le su­ceur de sang qu’il pré­tend être ? Et ce pre­mier long-mé­trage d’un ci­néaste à suivre re­lève-t-il de la chro­nique réa­liste ou de l’hor­reur bis? De cet entre-deux mys­té­rieux et brillam­ment mé­ta­pho­rique – la mi­sère pé­ri­ur­baine vue comme un film d’épou­vante –, ce cou­sin in­dé new-yor­kais du sué­dois « Morse », pré­sen­tée à Un cer­tain re­gard, à Cannes, tire son iden­ti­té, sombre et ro­man­tique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.