L’Inde sur les rails

LE TOUR DE L’INDE EN 80 TRAINS, PAR MONISHA RAJESH, TRA­DUIT DE L’AN­GLAIS PAR PA­TRI­CIA BARBE-GIRAULT, AUX FORGES DE VULCAIN, 340 P., 22 EU­ROS.

L'Obs - - Critiques - DI­DIER JA­COB

En 2010, la jeune ro­man­cière d’ori­gine in­dienne Monisha Rajesh dé­cide de quit­ter Londres où elle ha­bite pour faire le tour de l’Inde en train. Elle n’a pas de plan pré­cis en tête, sauf de voya­ger comme Jules Verne – non en 80 jours, mais en 80 trains. Un pro­jet fou, d’au­tant que les che­mins de fer in­diens, pour les ho­raires, n’en font sou­vent qu’à leur tête. Ce ne sont que re­tards in­tem­pes­tifs et an­nu­la­tions de der­nière mi­nute, ar­rêts en rase cam­pagne et pannes in­opi­nées. Si le mé­ca­ni­cien se sent d’hu­meur voya­geuse, il ne se­ra pas ex­clu que les pas­sa­gers sentent le train bou­ger, à l’al­lure, du moins, qui sied aux voya­geurs que rien ne presse d’ar­ri­ver. Rien d’éton­nant puisque, pour cette na­tion de près d’un mil­liard et de­mi de sages, c’est d’abord in­té­rieu­re­ment que s’e ec­tuent les voyages. On a com­pris que, plu­tôt que d’al­ler s’ar­ra­cher les che­veux en Inde afin d’en faire le tour, mieux vaut lire ce ré­cit épique, dro­la­tique, sym­pho­nique d’un pé­riple haut en cou­leur et en sen­sa­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.