Le té­lé­phone rouge

L'Obs - - SOMMAIRE - CA­ROLE BARJON

E n apar­té, Em­ma­nuel Ma­cron ne se montre pas tendre à l’égard de Jean-Luc Mé­len­chon, son plus fa­rouche op­po­sant, à gauche, ran­gé par­mi les « gueu­lards » et qui « fait de la vieille po­pol ». Tan­dis que le lea­der de La France in­sou­mise mul­ti­plie les at­taques contre un « coup d’Etat so­cial », le chef de l’Etat, lui, pointe de­vant ses proches l’at­ti­tude de Mé­len­chon, ain­si que celle du pré­sident du groupe so­cia­liste Oli­vier Faure, et leurs pro­tes­ta­tions pu­bliques, en juillet der­nier, contre la pro­lon­ga­tion de la ses­sion par­le­men­taire jus­qu’au 9 août, au mo­tif que les re­pré­sen­tants du peuple étaient fa­ti­gués et avaient be­soin de se re­po­ser. « C’est in­digne de les en­tendre se plaindre de leur manque de va­cances, alors qu’ils sont élus de la na­tion, a com­men­té Ma­cron la se­maine der­nière. Et ils se disent de gauche ? C’est à pleu­rer. » Ga­geons que le chef de l’Etat n’a pas fi­ni de se la­men­ter…

Em­ma­nuel Ma­cron et Jean-Luc Mé­len­chon avant le dé­bat du pre­mier tour, le 20 mars.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.