MÉAUX RECLASSE FILLON CHEZ TIKEHAU

L'Obs - - LE TÉLÉPHONE ROUGE -

Quand Fran­çois Fillon a cher­ché un « vrai mé­tier » après sa dé­faite à la pré­si­den­tielle, il s’en est ou­vert à son amie Anne Méaux. La puis­sante pa­tronne d’Image 7 lui a pré­sen­té An­toine Fla­ma­rion, un an­cien de Mer­rill Lynch et de Gold­man Sachs qui a fon­dé en 2004 Tikehau Ca­pi­tal. Fran­çois Fillon se­ra le 30e as­so­cié de ce fonds d’in­ves­tis­se­ment, une des suc­cess sto­ry ré­centes de la place fi­nan­cière pa­ri­sienne, et sa mis­sion se­ra d’ai­der le dé­ve­lop­pe­ment in­ter­na­tio­nal. Sa ré­mu­né­ra­tion? Elle n’a pas été com­mu­ni­quée, mais on sait que l’an­cien Pre­mier mi­nistre du Qué­bec, Jean Cha­rest, em­bau­ché par Tikehau Ca­pi­tal pour « une mis­sion de con­seil », touche 120000 eu­ros par an…

La com­mu­ni­cante Anne Méaux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.