ES­POIRS D’ÉGA­LI­TÉ EN TU­NI­SIE

L'Obs - - EN COUVERTURE -

Le pré­sident tu­ni­sien s’est-il sou­ve­nu de ce dis­cours de 1974 dans le­quel Ha­bib Bour­gui­ba ap­pe­lait à « prendre l’ini­tia­tive de faire évo­luer la cha­ria en fonc­tion de l’évo­lu­tion de la so­cié­té » ? Bé­ji Caïd Es­seb­si a, en tout cas, tout au­tant dé­chaî­né les pas­sions en rou­vrant le dé­bat sur l’éga­li­té des sexes en Tu­ni­sie lors d’un dis­cours le 13 août der­nier. Le pré­sident a en ef­fet re­mis en cause deux lois is­sues de la cha­ria et dé­non­cées de longue date par les fé­mi­nistes : l’in­ter­dic­tion pour les mu­sul­manes d’épou­ser un non-mu­sul­man et l’in­éga­li­té entre hommes et femmes en ma­tière d’hé­ri­tage. Si « BCE » ne s’est pas at­ti­ré comme son illustre pré­dé­ces­seur les foudres d’une fat­wa à son en­contre, il a tou­te­fois sou­le­vé l’in­di­gna­tion jus­qu’au Caire où l’ad­joint du grand imam de la mos­quée Al-Az­har, haute au­to­ri­té de l’is­lam sun­nite, a ex­pri­mé sa vive op­po­si­tion à son dis­cours. A Tu­nis, il a sou­le­vé l’es­poir des femmes de se voir en­fin of­frir les mêmes droits qu’aux hommes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.