Ma­man est morte

UNE MÈRE, PAR STÉ­PHANE AUDEGUY, SEUIL, 162 P., 16 EU­ROS.

L'Obs - - LIRE - JACQUES NERSON

La mère de Sté­phane Audeguy (pho­to) est morte l’été der­nier, à 79 ans. Su­jet ba­nal. Il n’est pas le pre­mier à perdre sa mère. Cette dis­pa­ri­tion fait res­sur­gir quan­ti­té de sou­ve­nirs. Pour­quoi, alors que les ma­nus­crits com­men­çant par « Quand j’étais pe­tit » at­ter­rissent chaque mois par cen­taines sur le bu­reau des édi­teurs, ce ré­cit nous re­tient-il? Parce que l’au­teur de « la Théo­rie des nuages » sait que le pré­sent ré­in­vente for­cé­ment le pas­sé et que tout sou­ve­nir est peu ou prou ima­gi­naire. Ce n’est pas tant le por­trait de sa mère qui nous touche que son ef­fort conti­nuel pour dé­mê­ler la vé­ri­té des pe­tites fic­tions qui fi­nissent par la dé­for­mer. De même, il se re­fuse aux dou­ceâtres men­songes de la nos­tal­gie. Ain­si lors­qu’il évoque une ci­té d’ur­gence des en­vi­rons de Tours et le jar­din ou­vrier où son grand-père culti­vait ses sa­lades : « Tout ce qui a dis­pa­ru là-bas était as­sez moche, la vie de la classe ou­vrière et ses mar­gi­naux as­sez rude pour qu’on ne pleure pas l’anéan­tis­se­ment de la ci­té des Sables. » Chaque page de cette élé­gie est im­pré­gnée de la même âpre sin­cé­ri­té. D’où sa va­leur. Inap­pré­ciable.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.