Col­lec­tions AC­CES­SOIRES Prin­temps-été 2016

L'officiel 1000 modeless - - Sommaire - Par/by Ma­thilde Ber­thier

Tou­jours plus in­dis­pen­sable, l’ac­ces­soire sort de ses gonds pour l’été 2016. Les créa­teurs re­pensent la no­tion de dé­tail, ban­nis­sant tout prin­cipe de su­per­fi­cia­li­té : les sacs fu­sionnent avec nos garde-robes et s’adaptent aux mou­ve­ments du corps, se por­tant au poi­gnet, au cou ou à la taille. La ba­nane – ob­jet culte des an­nées 1990 – re­trouve ses lettres de no­blesse et se dé­cline en soie très fine, pour des Vic­to­riennes à l’âme no­made. Ce sou­ci d’al­lier l’utile au beau est pal­pable jusque dans la concep­tion des sou­liers. La pla­te­forme concur­rence le ta­lon ai­guille, et la san­dale se porte avec une jo­lie paire de bas ou de soc­quettes. Cette sai­son, le ver­tige n’est donc plus une ga­geure, mais une va­leur sûre :

on prend de la hau­teur sans rou­gir, pour un été au som­met.

Ac­ces­so­ries, in­crea­sin­gly in­dis­pen­sable, hit the cei­ling this sea­son. De­si­gners re­think the ve­ry no­tion of de­tail, ba­ni­shing any su­per­fi­cial vo­ca­bu­la­ry: bags fuse with the war­drobe, fol­lo­wing the bo­dy as it moves, worn on the

wrist, neck or waist. De­si­gners en­noble the fan­ny pack, re­fi­ni­shing the 90s cult item in de­li­cate silk – for Vic­to­rians with a no­ma­dic soul. A de­sire to al­ly beau­ty with uti­li­ty is evident all the way down to foot­wear de­si­gn. Plat­forms com­pete with sti­let­to heels, and san­dals are worn with a pret­ty pair of sto­ckings or ankle socks. So

this sea­son, don’t be afraid of ver­ti­go: climb to new al­ti­tudes wi­thout blu­shing, for a sum­mer at the top.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.