MA­NI­FESTE MU­RAL

To­kyo

L'officiel Art - - Carambolages -

Très at­ten­due, la fresque qu'en 2012 Ta­ka­shi Mu­ra­ka­mi a réa­li­sée en signe de gra­ti­tude au Qa­tar – pre­mier état à avoir pro­po­sé son as­sis­tance au Ja­pon après le trem­ble­ment de terre de 2011 –, dé­rou­lée le long d'une cen­taine de mètres est ex­po­sée pour la pre­mière fois au Ja­pon (après Do­ha, en 2012), consti­tuant ain­si la plus im­por­tante ex­po­si­tion per­son­nelle dans son pays, de­puis une quin­zaine d'an­nées. Bien plus com­plexe qu'il n'y pa­raît, l'oeuvre contro­ver­sée du lea­der du mou­ve­ment Su­per­flat, néo-pop made in Ja­pan, – on se sou­vient de la po­lé­mique de son ex­po­si­tion au châ­teau de Ver­sailles en 2010 – foi­sonne de cou­leurs et fi­gures ex­tra­va­gantes sur­di­men­sion­nées, dres­sant un constat cri­tique sur la so­cié­té de l'hy­per­con­som­ma­tion à la ja­po­naise et autre ota­ku, ces adeptes de ma­gas qui ne vivent qu'à tra­vers leur pas­sion.

“Ta­ka­shi Mu­ra­ka­mi : the 500 Arhats”, jus­qu'au 6 mars 2016, Mo­ri Art Mu­seum (53F, Rop­pon­gi Hills Mo­ri To­wer), 6-10-1 Rop­pon­gi, Minato-ku.

Ta­ka­shi Mu­ra­ka­mi, The 500 Arhats (dé­tail), 2012, acry­lique sur toile mon­tée sur bois, 3 x 10 m, col­lec­tion pri­vée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.