Fran­chise

L'Officiel de La Franchise - - ACTUALITÉS -

L’Of­fi­ciel de la Fran­chise vous pro­pose cette ru­brique dans la­quelle vous trou­ve­rez des études sur le dé­ve­lop­pe­ment du­rable et l’éco­no­mie verte, les sa­lons, di­verses ini­tia­tives, les fran­chises ins­crites dans une dé­marche équi­table et en­vi­ron­ne­men­tale, etc. Ma­rion Can­de­lier, 24 ans, est de­ve­nue la pre­mière spor­tive en sport adap­té sou­te­nue par la Fon­da­tion FDJ, dans le cadre de son pro­gramme Chal­lenge. At­teinte d’une dé­fi­cience men­tale, elle pré­pare ac­tuel­le­ment les cham­pion­nats d’Eu­rope d’athlétisme qui au­ront lieu en 2014, et rêve de par­ti­ci­per aux Jeux Pa­ra­lym­piques de Rio en 2016. Re­pé­rée à l’âge de 18 ans par son pro­fes­seur de sport à l’ins­ti­tut mé­di­co-édu­ca­tif de Brebières (62), il lui pro­pose de par­ti­ci­per à des com­pé­ti­tions de cross. Elle de­vient cham­pionne de France es­poir de cette dis­ci­pline en sport adap­té en 2007. Le Di­rec­teur Tech­nique Na­tio­nal (DTN) de la Fé­dé­ra­tion fran­çaise de sport adap­té (FFSA) lui pro­pose alors d’in­té­grer l’équipe de France de cross et de s’en­traî­ner au club de Douai SIN. Elle s’oriente en­suite vers la course sur piste et de­vient cham­pionne de la dis­ci­pline sur 1 500 m, 3 000 m et 5 000 m, ac­cu­mu­lant les dif­fé­rents titres au ni­veau na­tio­nal et in­ter­na­tio­nal. Ac­tuel­le­ment cham­pionne de France sur 1 500 m et 3 000 m, ses pro­chaines échéances sont donc dé­sor­mais les cham­pion­nats d’Eu­rope de cross (ils se sont dé­rou­lés fin no­vembre en Po­logne) et ceux d’athlétisme aux Pays-Bas en 2014. La Fon­da­tion FDJ sou­haite éga­le­ment l’ac­com­pa­gner dans son rêve de se qua­li­fier aux Jeux Pa­ra­lym­piques de Rio pour le 1 500 m, seule épreuve de fond pré­vue lors de cet évé­ne­ment. Au­jourd’hui, la jeune ath­lète conci­lie ses séances d’en­traî­ne­ments, six jours par semaine, avec son tra­vail à la mai­rie de Cour­che­lettes (59), sou­te­nue par son père. Elle sou­haite uti­li­ser la bourse Chal­lenge pour fi­nan­cer ses en­traî­ne­ments, ain­si que l’achat d’équi­pe­ments spor­tifs. Le pro­gramme Chal­lenge per­met de­puis 1991 d’ai­der en dé­but de car­rière de jeunes spor­tifs va­lides, han­di­sports, ou is­sus du sport adap­té, par l’at­tri­bu­tion d’une bourse de 15 000 eu­ros. Un dis­po­si­tif d’ac­com­pa­gne­ment à la ges­tion de car­rière et de pré­pa­ra­tion à la re­con­ver­sion est éga­le­ment pro­po­sé (In­sep, Sciences-Po Pa­ris, uni­ver­si­té d’été des Étoiles du sport). Près de 360 ath­lètes is­sus de 38 fé­dé­ra­tions ont été ai­dés par la Fon­da­tion FDJ, ce qui re­pré­sente plus de 3 mil­lions d’eu­ros de do­ta­tions. Ils ont ob­te­nu pour la France 121 mé­dailles olym­piques. Les fêtes de fin d’an­née ap­prochent à grands pas. Les en­tre­prises vont de­voir en­voyer leurs cartes de voeux. Cette an­née en­core, l’Uni­cef vous pro­pose de le faire de fa­çon so­li­daire. L’Uni­cef vous donne ain­si la pos­si­bi­li­té de va­lo­ri­ser votre marque em­ployeur. Les ser­vices de l’Uni­cef per­mettent de per­son­na­li­ser ou de créer sur me­sure vos cartes de voeux via la bou­tique en ligne (sur www.uni­cef.fr). Il existe aus­si la pos­si­bi­li­té d’en­voyer des ecards. Ce­la peut être une fa­çon pour les col­la­bo­ra­teurs de pou­voir gé­rer eux-mêmes l’en­voi des voeux aux clients ou pres­ta­taires. La crise reste très pré­sente dans l’es­prit des en­tre­pre­neurs fran­çais. C’est ce que montre le ba­ro­mètre Ge­ne­ra­li-CSA puisque 67 % d’entre eux disent qu’elle est de­vant eux. Mais cette crise ne semble pas al­té­rer leurs en­ga­ge­ments, no­tam­ment en fa­veur de l’en­vi­ron­ne­ment. En ef­fet, un di­ri­geant sur deux consi­dère que la mise en place d’ac­tions en­vi­ron­ne­men­tales, so­ciales et so­cié­tales fa­vo­rise la com­pé­ti­ti­vi­té de son en­tre­prise.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.