In­ter­villes Su­per Parc à la re­cherche de pro­fils pour faire vivre la marque

L'Officiel de La Franchise - - ACTUALITÉS - Par Ma­rie ROQUES

C’est à l’oc­ca­sion de l’édi­tion 2014 de Fran­chise ex­po que Mis­tral en­ter­tain­ment a lan­cé, of­fi­ciel­le­ment, In­ter­villes Su­per Parc, un concept de plaine de jeux qui en­tend réunir le meilleur des jeux d’In­ter­villes pour les en­fants de 0 à

12 ans. “Nous pro­dui­sons l’émission té­lé­vi­sée dans 25 pays dans le monde de­puis 1996, ex­plique Sé­bas­tien Mé­nard, PDG de Mis­tral en­ter­tain­ment. En­core au­jourd’hui, il s’agit du for­mat té­lé­vi­sé fran­çais qui s’ex­porte le mieux.” Fort de ce suc­cès, les équipes de Mis­tral en­ter­tain­ment ont mis au point le concept In­ter­villes Su­per Parc, qui sou­haite trans­po­ser le meilleur de l’émission té­lé­vi­sée dans l’uni­vers des parcs pour en­fants. À ce stade, le ré­seau ne compte pas en­core de fran­chi­sé. “L’uni­vers des plaines de jeux est ul­tra concur­ren­tiel, aver­tit

Sé­bas­tien Mé­nard. Notre ob­jec­tif est d’ou­vrir 5 parcs sur l’an­née 2014 et d’adop­ter, par la suite, un rythme de croi­sière de 10 à 15 parcs par an, from scratch ou dans le cadre du ré­amé­na­ge­ment de struc­tures exis­tantes.” Pour y par­ve­nir, le ré­seau est à la re­cherche de por­teurs de pro­jets sou­hai­tant s’ins­crire du­ra­ble­ment dans la pro­fes­sion de gé­rant de plaine de jeux. ”Sur Fran­chise ex­po, entre 150 et 200 pros­pects sont ve­nus à notre ren­contre, sou­ligne Sé­bas­tien

Mé­nard. Il est im­por­tant de com­prendre qu’ou­vrir un es­pace In­ter­villes Su­per Parc, ce n’est pas uni­que­ment mettre à dis­po­si­tion une plaine de jeux pour en­fants sous la res­pon­sa­bi­li­té des pa­rents. Le concept né­ces­site

l’or­ga­ni­sa­tion de jeux en équipe, la pré­sence

d’ar­bitres, etc.” En d’autres termes, Mis­tral en­ter­tain­ment est à la re­cherche de per­sonnes com­mu­ni­ca­tives, ca­pables de vé­hi­cu­ler les va­leurs de la marque In­ter­villes. D’ailleurs dans le concept, tout est mo­dé­li­sé aux couleurs de cette marque : l’en­trée, la sor­tie, les jeux en eux­mêmes et jus­qu’aux es­paces d’at­tente. In­ter­villes Su­per Parc pro­pose à ses fu­turs fran­chi­sés un contrat de 7 ans re­nou­ve­lables, avec un droit d’en­trée fixé à 40 000 eu­ros com­pre­nant la for­ma­tion à l’ex­ploi­ta­tion de la plaine de jeux. La re­de­vance dé­marre à 6 % du chiffre d’af­faires dès la pre­mière an­née d’ex­ploi­ta­tion. En re­vanche, il n’y a pas d’ap­port per­son­nel mi­ni­mum exi­gé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.